1
Fév

Migration locale en raison du manque d’eau à Ethiouar (Bandafassi, Sénégal), Mars 2021

Jacques point deau Nous sommes à Iden Karfa, au quartier Etuar, à Bandafassi. Ce point d’eau servait d’eau à boire pour les populations de ce quartier, en l’occurence les populations bédik. Il y a dix ans de cela, l’eau restait ici jusqu’au mois de novembre-décembre. Aujourd’hui, on voit que fin octobre, début novembre, l’eau tarit. On pouvait avoir de l’eau

Lire plus

25
Jan

Coupe d’arbres pour faire du charbon (Bougarila, Mali), Octobre 2021

Le second job qu’ont les gens pendant les périodes difficiles est la coupe des arbres dans les brousses pour en faire des bois à vendre. Nous avons constaté que cette pratique leur est très utile car elle leur permet de surmonter ces périodes. En plus, les arbres poussent de nouveau même si ça prend un peu de temps. La question

Lire plus

23
Jan

Mémoire de la forge à Damaro (Guinée), Mai 2022

La question de la résilience climatique se pose aussi en termes d’extraction des ressources et de production des outils agricoles.     c0b08471-3716-4f31-83f2-4ca9088b1892 Amadou Siaki est forgeron à Damaro. Son nom, « Siaki » signifie littéralement « bijoutier », c’est ainsi qu’il est appelé communément au village. Sinon, il est forgeron de naissance, « numu », qui veut dire littéralement « forgeron » au sens large. Celui qui est

Lire plus

19
Jan

Asséchement des points d’eau (Bandafassi, Sénégal), Mai 2021 

“ Je ne sais si tu connais le lieu là, le lieu qu’on appelle Kuga. On y puisait de l’eau avant, mais actuellement elle manque. Les vieux qui vivaient ici disent que les gens y puisaient de l’eau, mais regardez aujourd’hui, il n’y a même pas d’eau. C’est étonnant. Même si on creuse, on ne trouve pas d’eau.   –1-Jacques interview

Lire plus

17
Jan

Fabrication des canaris à Bandafassi (Sénégal), Mai 2022  

Dans cette vidéo, on voit une femme Bedik qui fabrique des canaris. Elle nous explique qu’elle prend la terre en haut sur la montagne, que ce n’est pas n’importe quelle terre: c’est une terre qui a été achetée par leurs grands-parents au prix d’une vie. Maintenant, à chaque fois qu’elle creuse la terre pour fabriquer des canaris, ils doivent payer

Lire plus

12
Jan

Transhumance et prix des moutons à Bouillagui (Mali)

Nous parlons ici du problème de la hausse des prix des moutons de Tabaski pour cette année a Bouillagui qui est dû à la cherté des aliments que consomment les bétails et du manque d’herbes dans la brousse, qui a été ravagée par les feux de brousse. Les éleveurs mauritaniens se sont déplacés avec leurs bétails pour les vendre à

Lire plus

22
Déc

‘L’embouche à Banzana (Mali), Avril 2021

Mon nom c’est Harouna Fomba de la région et du cercle de Kayes, dans la commune rurale de Liberté Dembaya. Mon travail c’est l’élevage qu’on appelle « embouche », acheter des animaux maigres, les remettre en forme et les vendre après. À une certaine période, pendant la saison sèche il est difficile d’avoir du fourrage naturel, nous rencontrons également beaucoup de feux

Lire plus

22
Déc

Jardins de culture contre-saison ( Bouillagui ) Mali, Mai 2021

  Le village de Bouillagui est situé à 85 kilomètres de Kayes, dans la commune de Guidimakan Kerry Kaffo. Les habitants de ce village pratiquent la culture de contre-saison depuis plus de vingt ans. Donkosira a appuyé les derniers travaux pour le jardin maraîcher des femmes en 2020. Les oasis que vous pouvez y voir, Il y a des jardiniers

Lire plus

22
Déc

Un bassin d’eau pour arroser un jardin à Banzana (Mali), Mai 2021

“Je vis dans la région de Kayes, je m’appelle Djibril Sidibé, mon village s’appelle Banzana dans la commune de liberté Dembaya. Je suis jardinier, vous voyez mes Manguiers, la seule raison pour laquelle les arbres ne donnent plus assez de fruits, c’est le manque d’eau ! J’ai creusé un puits dans mon jardin mais je n’ai repris qu’en juin sinon

Lire plus

21
Déc

Le baobab de Diarakendou à Damaro (Guinée), Août 2022

Par Aguibou Sow Mandiou Camara parle : « Ici, les parents, les arrières-grands-parents ont tous trouvé le baobab déjà grand. Ils testaient leurs arcs sur le baobab. Pendant la saison sèche, on peut même voir les entailles des lances et des flèches dans l’écorce de l’arbre. Cet arbre est très ancien, Fama, Fakassia, Fadiaraken : aucun de ces ancêtres n’a

Lire plus