DONKOSIRA

“le chemin de la connaissance” ; “le chemin de la connaissance”

À propos de nous

DONKOSIRA est une association à but non – lucratif de promotion des savoirs locaux en Afrique de l’Ouest.

L’association est née en 2017 avec pour objectif de poursuivre le travail novateur initié par Boukary Konaté et son projet « Quand le village se réveille » de promotion des savoirs villageois au Mali, et de l’étendre à d’autres villages d’Afrique de l’Ouest.

Projet actuel (2020-2023)

Watigueleya Kèlê

Résilience Climatique Équitable en Afrique de l’Ouest

Programme de Recherche-Action Comparative (Mali, Guinée et Sénégal)

Nos projets “savoirs locaux villageois”

AGNACK WASSADOU DÉPOT MEDINA BOULACOUNDA BANDAFASSI BOUILLAGUI BANZANA MONZONA BOUGUARILA BOSSOKO DAMARO MANDOU

AGNACK

AGNACK (Sénégal)

Le nom du village vient du nom des entonnoirs en feuilles de palmier utilisés pour faire le vin de cet arbre, guñak (chanter.), Hañak (plur.) In gujaher. Agnack est situé dans une zone de palmeraies à huile où une grande partie du vin de palme est récolté.

__________________________________________________

PROJET :

2017-2020 : Résilience dans les communautés marginalisées en Afrique de l'Ouest

WASSADOU DÉPOT

MEDINA BOULACOUNDA

BOUILLAGUI

BOUILLAGUI (Mali)

Bouillagui vient du nom d'un chasseur nommé Boubou Yague, il est le fondateur du village. Boubou Yague signifie Boubou le miellier [apiculteur] en Soninké.

_______________________________________________

PROJETS : 

2020-2023 : Watigueleya Kêlè : Résilience climatique équitable en Afrique de l'Ouest

2017-2020 : Résilience dans les communautés marginalisées en Afrique de l'Ouest

BANZANA

MONZONA

MONZONA (Mali)

Le nom du village de Monzona vient d'un nom propre: Monzon Diallo. «Monzon» est le nom du fondateur du village. «Na» signifie s'installer en Bambara.

_______________________________________________

PROJETS : 

2020-2023 : Watigueleya Kêlè : Résilience climatique équitable en Afrique de l'Ouest

2017-2020 : Résilience dans les communautés marginalisées en Afrique de l'Ouest

BOUGUARILA

BOSSOKO

BOSSOKO (Guinée)

Bossoko est un village fondé par deux frères: feu Mangbè Seri Camara et feu Djogbo Woulin Camara vers 1800. Le nom Bossoko signifie «rivière Mabosso». Mabosso était l’épouse de Mangbè Seri Camara qui se lavait régulièrement dans une rivière qui prenait le nom de «Bossokoni» (la petite rivière Bosso).

_______________________________________________

PROJET : 

2020-2023 : Watigueleya Kêlè : Résilience climatique équitable en Afrique de l'Ouest

DAMARO

DAMARO (Guinée)

Notre village s'appelle "Dramanö", ce qui signifie en Konianké "dans l'étang". Il est composé de "Drama" qui signifie l'étang et "Nö" qui signifie à l'intérieur. Par déformation du colonisateur, Dramanö est devenu Damaro. Le village a été fondé en 1705 par Ganma Oussou Camara et Sosso Camara.

_______________________________________________

PROJETS : 

2020-2023 : Watigueleya Kêlè : Résilience climatique équitable en Afrique de l'Ouest

2017-2020 : Résilience dans les communautés marginalisées en Afrique de l'Ouest

MANDOU

MANDOU (Guinée)

Le village de Mandou a été fondé par feu Mangoé vers 1600. Le nom Mandou signifie «Pays de Mangoé».

 

Le fondateur Mangoé est le fils de feu Birimissa et le petit-fils de feu Fankoroni du Mali via Missadou (Beyla). Mandou est la capitale de l'hommage Fankoroni (Mandou, Bouradou, Bossoko, Ténimbaro et Sondou).

______________________________________________

PROJET : 

2020-2023 : Watigueleya Kêlè : Résilience climatique équitable en Afrique de l'Ouest

Actualité

Nos réseaux sociaux

Facebook

Twitter

Youtube

Nos partenaires

« Donkosira : le chemin de la connaissance »

Copy link
Powered by Social Snap