Ansoumane Camara

30
Mai

Préservation de la forêt de Nakotou, autour de Damaro, Guinée, Novembre 2021

Ansoumane Camara dans la forêt de Nakotou à un kilomètre et demi de Damaro centre. Désormais, lorsque l’on coupe un arbre (pour un décès ou autre), la communauté oblige à reboiser dans le bois, en contrepartie. Cette forêt existe depuis toujours, le climat y est très doux. L’objectif est de reboiser tout le tour de Damaro. 

30
Mai

La culture du gombo à Bossoko, Guinée, Novembre 2021

Moi je parle de l’agriculture : de la culture du gombo. Avant nous cultivions des cultures de longue durée. Pour des raisons du changement climatique le manque d’eau, je me suis tournée vers le gombo qui ne dure que deux mois deux semaines. Le gombo est utile en ce sens que nous le consommons frais, sec, avec du riz, du

Lire plus

27
Jan

Sougban : une plante médicinale aux multiples vertus à Bossoko, Guinée, Novembre 2021

Je parle de cette plante qui s’appelle dans notre langue « Sougban » parce qu’elle risque de disparaitre à cause du changement climatique. Pourtant c’est une plante très efficace dans le traitement du paludisme. Elle traite les maux de ventre et certaines infections de la peau, elle facilite l’accouchement chez les femmes enceinte et surtout ses feuilles sont délicieuses pour la sauce.

Lire plus

27
Jan

Des grillages pour des enclos à bœufs à Mandou, Guinée, Novembre 2021

Je suis Amadou Camara président du district de Mandou. J’ai fait cet enclos avec des grillages pour mettre mes bœufs, mes chèvres et mes moutons en sécurité. Et, ceci n’a été possible que grâce l’appui financier de mes enfants. Ainsi j’ai clôturé ma zone de pâturage.  L’une des importances de cette clôture :  C’est de protéger mes bœufs contre les voleurs,

Lire plus

27
Jan

Diminution de la faune dans la montagne de Simandou à Damaro, Guinée, Novembre 2021

Le Chasseur Saran Djiba Camara explique que les chasseurs savent les bêtes qui doivent être tuées et celles qui ne doivent pas l’être. Ils préservent la sécurité du village. Auparavant, ils tuaient des agoutis et de nombreuses autres bêtes. Désormais, Saran Djiba Camara déplore la rareté de la faune à cause du changement climatique et de la prospection minière dans

Lire plus