La question de la résilience climatique se pose aussi en termes d’extraction des ressources et de production des outils agricoles.  

 
c0b08471-3716-4f31-83f2-4ca9088b1892

Amadou Siaki est forgeron à Damaro. Son nom, « Siaki » signifie littéralement « bijoutier », c’est ainsi qu’il est appelé communément au village. Sinon, il est forgeron de naissance, « numu », qui veut dire littéralement « forgeron » au sens large. Celui qui est né dans ce métier le pratique ensuite.   

Il dit : « Les ancêtres construisaient des hauts-fourneaux dans lesquels ils brûaient des pierres et ce sont ces pierres qui fondaient pour donner le fer. Si vous voulez, je peux vous montrer encore dans la montagne quelques hauts-fourneaux bien que certains sont dégradés.   

En ce qui concerne la durée de l’extraction du fer, elle ne peut se déterminer, c’est une question de chance. Chaque fois qu’on enfournait des pierres, on le faisait au nom de quelqu’un qui était le client. S’il gagne beaucoup de fer, ce client attendra longtemps pour avoir l’objet de sa commande parce qu’il a de la chance. Si c’est le contraire, on libère rapidement le client parce qu’il est malchanceux (avec la quantité de fer produite). Il n’y a pas de délai fixe pour l’obtention du fer. C’est mieux d’être malchanceux pour quelqu’un qui a besoin de son bien rapidement !   

Aujourd’hui, je vais acheter du fer à Nzérékoré pour l’amener à Damaro. Quelques rares fois, il récupère des engins dégradés à Damaro. Lorsque nous avions la base de Valley ici, et qu’ils sont partis, j’ai récupéré la ferraille que je rachète aux autorités communales pour faire mes objets. Je fabrique beaucoup de choses ici dans ma forge : la charrue par exemple, la roue, le coupe-coupe, la hache, des outils pour griller des arachides, et beaucoup de choses ! Les véhicules qui tombent en panne de pièces qu’un forgeron peut adapter, je le fais pour lui permettre d’arriver à Nzérékoré. Je fais des boulons et des écrous pour les dépanner.  

Je suis Doumbouya et non pas Kanté. Dans ce village, l’avantage que le forgeron a est lié à son utilité dans la conception des outils de labour. C’est pourquoi les gens sont intéressés à ce que nous faisons. Ici, nous ne sommes pas nombreux, je suis le seul à Damaro mais il y a des villages de forgerons, comme Konyen. »  

Les commentaires sont fermés.