« Du riz de courte durée à Mandou, Guinée », Novembre 2021

Ces cultivateurs de Mandou moissonnent une variété de riz de courte durée, trois mois, à peu près comme le fonio, pour des raisons de changement climatique. Avec l’ancienne variété les pluies cessaient avant sa maturité ce qui engendrait des pertes énormes.

Néanmoins avec cette dernière ils le moissonnent à temps.


 

Auteur

  • Moussa Camara, environnementaliste de profession , âgé de 31 ans et Guinéen résident à Mandou (sous préfecture de Damaro, préfecture de Kerouane).

Laisser un commentaire