Après la récolte de la patate à Monzona, voici comment nous faisons pour l’assèchement, la conservation et enfin sa transformation pour les repas familiaux (couscous, gâteau, bouillie). On enlève l’écorce à l’aide d’un couteau tranchant, on les coupe par morceaux comme vous voyez sur la photo et on les met au soleil. Le kilogramme de la patate fraîche coûte 100f CFA, alors que la patate séchée va jusqu’à 500f CFA le kilogramme.


Auteur

  • Je m’appelle Boubacar Diakité. Je fais partie du groupe Donkosira. Je viens du Mali, précisément à Kayes, commune rurale de Sadiola. Mon village s’appelle Monzona. Je suis né le 24 octobre 1964.

Les commentaires sont fermés.