« La culture d’oignon contre-saison dans le jardin féminin à Bouillagui », (Mali) – Avril 2021

La culture des oignons de contre-saison dans le jardin féminin à Bouillagui a été financée en partie par le projet Donkosira et ses partenaires depuis plus de 2 ans. L’association féminine qui cultive ce jardin comprend environ 80 à 90 femmes et filles. Dès le mois de juillet, elles commencent à préparer des pépinières d’oignons et au bout d’un mois, celles-ci sont partagées en planche dans le jardin. Chaque femme a le droit d’arroser 2 planches. Une partie des oignons est pour la femme qui s’occupe de la planche et l’autre est vendue au profit de la coopérative.

Ces oignons sont cultivés sans engrais chimiques. On ajoute seulement du fumier, et en plus des écorces d’arachides écrasées en petits morceaux. 

Depuis la création de ce jardin, nous, les femmes de Bouillagui et nos filles, nous sommes restées stables, sans devoir aller dans les villages voisins pour y travailler. Ça nous a aidées à  prendre soin de nous et à relever certains défis à Bouillagui.

Bamako le 6 mai 2021 


Reportage de Diangou Diakité

Auteur

  • Je m’appelle Diangou Diakité, je viens de Bouillagui (Mali). J’ai 23 ans. J’ai cinq enfants. Je suis conseillère municipale à la mairie de Guidimakha Kerrikaffo. Je fais partie de l’association des femmes de l’ADEMA-PASJ (Alliance pour la démocratie au Mali – Partie africain pour la solidarité et la justice) pour plaider la cause des femmes au sein de la commune.

Laisser un commentaire