« Un marigot à gâté à Damaro, Guinée », Mai 2021

Kalil Camara, cultivateur à Damaro, témoigne : « Ici le lieu s’appelle s’appelle « kônongroun », ce marigot est gâté, l’eau était très profonde, mais regarde, on peut même sauter là-dessus. Les poissons sont partis, tous les jeunes du village de Damaro-centre venaient se laver là, apprendre à nager, mais du fait de la chaleur, il s’est tari, les champs du riz cultivés le long de ce marigot ne poussent plus bien. »


Mariam Camara, déléguée de Damaro

Auteur

  • Je suis Mariam Camara, déléguée villageoise de Damaro (Guinée) au compte du projet « Watigueleya kèlê » de Donkosira. J’ai 23 ans et je suis élève en classe de 10ème Année.

Laisser un commentaire