“L’atelier des relais villageois à Bandafassi, Sénégal”, Mai 2021

Restitution de l’Atelier de Bandafassi

Les relais villageois du programme Watigueleya Kèlê se sont rassemblés avec l’équipe du projet pour une formation à Bandafassi du 24 au 28 mai. 

Cette formation a commencé le lundi 24 mai au village communautaire de Bandafassi, par quelques mots de bienvenue et par un hommage à Lanciné Camara, relais villageois de Damaro (Guinée) décédé récemment.  L’équipe Watigueleya Kèlê a dédié cette rencontre à la mémoire de Lanciné.

Par la suite, les villageois.e.s ont pu visionner les reportages sur les savoirs locaux qu’ils avaient réalisés, et échanger avec les autres villageois.e.s, Donkosira et l’équipe de recherche sur la manière d’améliorer les futurs reportages. John Kalapo, Président de Donkosira, a notamment pu apporter des conseils sur la forme du reportage, le cadrage. Marie Rodet, Directrice du programme, a rappelé la différence entre contribution et reportage, et a donné des conseils sur la manière d’obtenir un contenu riche, en posant des questions à la personne interrogée pour développer le sujet. Les questions du consentement des personnes filmées ont aussi été rappelées. Mamadou Cissé, Secrétaire Général de Donkosira, a également dirigé une session sur l’histoire locale et ses sources, notamment les aîné.e.s dans les villages. Comme pour le reste de l’atelier, une traduction en bambara et en peuhl a été assurée par les relais villageois et les membres de Donkosira, pour garantir la compréhension et la participation de tou.te.s les participant.e.s.

Le deuxième jour était consacré à la visite du village bedik d’Ethiouar. Le village historique se trouvant au sommet de la colline surplombant Bandafassi, les relais villageois se sont réunis au village communautaire pour le départ. Au cours de la montée, Bernadette, relais villageois de Bandafassi, a fait découvrir aux femmes du projet l’endroit où les femmes du village extraient l’argile et dont l’accès est interdit aux hommes. A Ethiouar, les participant.e.s ont pu rencontrer le chef du village bedik, qui a partagé avec les relais villageois l’histoire et les traditions du village. Jacques Camara, relais villageois de Bandafassi, a fait découvrir les alentours du village, notamment une grotte très liée à son histoire. Enfin, une promenade guidée jusqu’au puits d’Ethiouar a donné lieu à une présentation des plantes utilisées localement pour la nourriture, l’artisanat ou encore la santé.

La question du plaidoyer a été abordée le mercredi, lors d’une formation dirigée par Illia Djadi, consultant international en plaidoyer, pour les relais villageois. Après une première session d’ordre théorique sur le plaidoyer, les villageois.e.s ont travaillé par groupe pays pour appliquer ces outils, et exprimer leurs besoin et propositions dans un cadre formalisé. Marie-Christine Deleigne, en charge de l’enquête socio-économique, a également présenté certains des résultats préliminaires de l’enquête menée en février-mars 2021, qui ont été utilisés pour l’exercice pratique sur le plaidoyer.

Au cours de l’atelier, des moments de sociabilité et d’échange entre les relais villageois des différents villages, Donkosira et l’équipe de recherche ont eu lieu, notamment lors d’une soirée dans la ville voisine de Kédougou le mercredi soir !

Le jeudi a donné lieu à un échange entre les relais villageois sur leurs savoirs locaux, tout d’abord dans une session théorique, où les villageois.e.s ont exposé les usages différents qu’ils faisaient des plantes locales, puis par des démonstrations pratiques. Un atelier de fabrication de canaris et de preparation du fonio a ainsi été organisé.

Enfin, le vendredi a été consacré aux conclusions et recommendations : les villageois.e.s ont dressé un récapitulatif de chaque journée d’atelier. Le bilan qui ressort de l’atelier est très satisfaisant. Les relais villageois se sont fortement investi.e.s dans la participation aux différents ateliers, et se sont montré.e.s désireux.euses d’approfondir le contenu, de développer de nouveaux outils, de poursuivre le projet et de le valoriser.

Un grand merci aux autorités locales et aux relais villageois de Bandafassi pour leur hospitalité, ainsi qu’à tous les relais villageois pour leur investissement au sein de l’atelier !

Visite du village Ethiour- Bandafassi

Interventions Ateliers Bandafassi

Restitution de l’Atelier de Bandafassi

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap