Newsletter n° 1 – introduction par Marie Rodet

Le programme de recherche-action Watigueleya Kèlê a pour but de comprendre et de comparer les stratégies locales de résilience face aux stresses et catastrophes socio-écologiques sur la longue durée et d’aider à la valorisation et l’inclusion équitable de ces stratégies dans la gouvernance et la prise de décision dans trois pays ouest-africains, le Mali, le Sénégal et la Guinée. Nous travaillons pour ce faire avec dix communautés villageoises dans ces trois pays en partenariat avec l’association malienne Donkosira qui travaille à la promotion des savoirs villageois en Afrique de l’Ouest.

Malgré la pandémie de Covid-19, le projet a déjà plus d’un an d’activités au compteur et nous profitons de cette première newsletter pour vous informer des actions concrètes menées aussi bien par les chercheurs, les villageois de Guinée, du Mali et du Sénégal ou encore l’association partenaire Donkosira.

Quatre points forts des douze derniers mois : un premier atelier de formation à Bamako en décembre 2020 pour les villageois des trois pays pour les initier à la méthodologie du projet ; le lancement d’une enquête socio-économique simultanément dans les trois pays dont les premiers résultats doivent être présentés ce mois-ci au Sénégal ; les premiers reportages villageois sur la résilience climatique et les savoirs environnementaux dans leur communauté ; la publication de l’œuvre de Diguiba Camara (1885-1967), historien de Haute-Guinée et intermédiaire colonial à Damaro, ainsi que la production de matériel pédagogique pour les écoles de Damaro (Guinée).

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations sur le programme Watigueleya Kèlê. En attendant, vous trouverez ici une présentation du programme et ci-dessous nos récentes activités.

Nous vous souhaitons une excellente lecture !


Dr Marie Rodet, Directrice du programme Watigueleya Kèlê

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap